Zoom Logo

Soft skills et communication non-verbale - Shared screen with speaker view
Rodrigue Bigoundou
01:03:19
Bonjour Jean Paul, je suis en ligne et vous suis parfaitement
Rodrigue Bigoundou
01:05:23
Je pense que je peux aussi me présenter. Rodrigue et je suis professeur de traduction littéraire à l'université Omar Bongo (Libreville-Gabon).
julie
01:06:15
Bonjour Rodrigue, bienvenue!
Rodrigue Bigoundou
01:06:20
J'enseigne depuis 2009
Jean-Paul BARDEZ
01:06:31
Je vous laisserai la parole juste après Stella
Rodrigue Bigoundou
01:06:36
Merci Jean Paul
Rodrigue Bigoundou
01:06:46
Ok
julie
01:18:57
Je vais devoir couper ma vidéo un instant mais je reste à l’écoute!
Michaël Sanchez
01:30:41
En effet, comme le précise Stella, j'ai travaillé pour des outils de sélection des traducteurs et les règles de gestion étaient les suivantes:Les traducteurs étaient intégrés dans la base de référence en étant référencés grâce à leurs langues sources, cibles, leurs domaines de compétence métier et technique.Mais ils passaient en liste noire lorsque les compétences humaines, la relation client, la communication étaient d'un niveau insuffisant.
Jean-Paul BARDEZ
01:34:38
donc le non-verbal s'exprime malgré tout en vidéo conférence… il faut juste changer de répère...
julie
01:35:49
Nous voilà rassurés, Andy!
Jean-Paul BARDEZ
01:38:13
Prendre le temps de planter le décor
Françoise
01:38:52
Le vécu de l'utilsateur est raement pris en compte
julie
01:45:42
Une petite question pro mes collègues enseignants: avez-vous, à vos débuts, dû apprivoiser le silence ? Le fait que 10s de silence, voire 30 ou 40, cela puisse être trèèès long pour nous mais pas du tout pour nos étudiants?
Jean-Paul BARDEZ
01:46:44
Oui, le silence est difficile pour beaucoup de gens. Il est difficile à la radio, moins à la télévision.
stella
01:47:46
En cours, le silence est un excellent outil pour ramener le calme dans la salle, en début de cours ou au retour d'une pause.
andy
01:50:04
le silence, pour moi, dans mon domaine, est un outil puissant !
Rodrigue Bigoundou
01:51:40
Je l'ai dit plus haut. J'enseigne à L'université Omar Bongo de Libreville (Gabon).
Rodrigue Bigoundou
01:52:40
Le non verbal en classe de traduction est essentiel. J'ai un exemple que j'utilise souvent pour montrer à mes étudiants combien elle est importante. Culturellement notre communication non verbale peut beaucoup varier et altérer sa traduction vers une autre culture. Par exemple, on ne dit pas OUI et NON de la même façon. Chez les flamants les codes sont inversés. L'ignorer peut altérer négativement le résultat d'une interprétation! Imaginez les conséquences sur le plan bilatéral?Quand je dis OUI et NON, c'est par la gestuelle!
Mathilde&Logan Kamal Girard
01:53:24
Sur la question de la coopération, je conseille l'impasse collaborative d'Eloi Laurent
Isabelle
02:12:45
Je vous regarde de loin :))
Mohamed El Hadi Benelhadj
02:15:11
Désolé mais je dois vous quitter. Bonne soirée.
Ingemar Strandvik
02:15:24
Merci beaucoup ! Bonne soirée !
Jean-Paul BARDEZ
02:15:30
Bonne soirée à vous
Rodrigue Bigoundou
02:15:42
Un aspect très en lien avec cette notion d'empathie c'est la capacité de l'enseignant à anticiper le niveau de compréhension des apprenants. Souvent, nous sommes obligés (enseignants) d'aller chercher dans la tête des étudiants ce à quoi ils peuvent penser. Par exemple, je comprends en regardant le groupe-classe lorsqu'un étudiant est perturbé par soit par des problèmes personnels soit par des moments de silence provoqué parce qu'il est ditrait.
Jean-Paul BARDEZ
02:16:15
Si vous avez des liens à ajouter dans la fiche de cette réunion, n'hésitez pas
Rodrigue Bigoundou
02:16:58
Lire 'distrait'.
Rodrigue Bigoundou
02:20:00
Vous avez raison Stella. Voilà pourquoi on parle des RETRADUCTIONS, qui sont en fait une forme critique des textes traduits.
andy
02:22:10
moi, j'aime beaucoup les chats !
Rodrigue Bigoundou
02:23:48
Merci Jean Paul de nous fournir les liens nécessaires.
Rodrigue Bigoundou
02:25:59
C'est exact Julie. La solution est dans le concept d'empathie!
Rodrigue Bigoundou
02:29:28
J'espère que vous arrivez à voir le mien! (silence)
julie
02:32:47
Et on ne sait pas, Stella… peut-être qu’on hypnotise déjà nos étudiants! :-)
Isabelle
02:33:09
Bonsoir!