Zoom Logo

Café ASPI - L'intelligence artificielle au service des spécialistes brevets - Shared screen with speaker view
Jonathan J. Attia - IEEE
53:01
Is a creation or invention generated by AI eligible for intellectual property protection and, if so, who owns those rights? (https://www.wipo.int/tech_trends/en/artificial_intelligence/story.html)
Severine SERRES
01:02:23
Very good question has been asked by Jonathan Attia ! Hi everyone, I am pleased to be with you. Many thanks to the ASPI.Une excellente question posée par Jonathan Attia, à lire ! Bonjour à tous, je suis ravie d'être parmi vous ce matin. Merci aux organisateurs pour cet évènement très intéressant. Félicitations à tous pour vos initiatives.Séverine Serres, fondatrcie & auteure FEDJF www.fedjf.fr
Anne Huchet- Animateur ASPI
01:05:44
yes thank you both of you Jonathan and Severine. Today, we focus on how to help patent practitioners in their daily work for patent drafting. These "IA related Tools" are therefore just helpful tools but it is not question of IA eligible subject matter or "IA inventor". The owner remains the applicant.
Severine SERRES
01:07:09
Fortunately, human being is entitled only, indeed. ;)
Jonathan J. Attia - IEEE
01:26:01
"China Becomes Top Filer of International Patents in 2019 Amid Robust Growth for WIPO’s IP Services, Treaties and Finances" https://www.wipo.int/pressroom/en/articles/2020/article_0005.html - Pourrait-on expliquer cette performance par un usage intensif de l'IA ?
Severine SERRES
01:26:21
DeepL s'est concentré sur de l'agrégation de textes d'un langage très soutenu, ce qui peut expliquer, qu'avec une telle base, la qualité de traduction soit plus élevée que la moyenne des IA de traduction. A l'évidence, la source humaine demeure le critère également, déterminant.Qu'il s'agisse des droits issus de l'IA, ou de sa qualité, en matière de brevets ou autre, l'être humain demeure le seul déterminant.C'est une bonne et une mauvaise nouvelle, tout dépend des mains entre lesquelles se trouvent l'IA. Et c'est la raison pour laquelle les Juristes doivent apprendre à maîtriser les rouages de l'IA, et à en prévenir les dérives, pour en fructifier la plus-value. Grand bravo pour avoir organisé cet évènement, il faudra renouveler sur le sujet !(droits d'auteure réservés ;) )Séverine Serres, fondatrice & auteure FEDJF www.fedjf.fr