webinar register page

Webinar banner
Restauration scolaire : un service public et social incontestable
Depuis près de 2 mois, les parents confinés assument le repas de midi pour leurs enfants. On a le sentiment qu’ils découvrent les complexités multiples de cet exercice. Il faut faire les courses, varier les menus, préparer les repas, ce qui, à leur grande surprise, demande du temps. Faire manger les enfants est aussi une tâche importante, si possible en évitant le gaspillage : ils en ont parlé à l'école. Et puis après, il faut faire la vaisselle, et recommencer ce même cinéma pour le soir, en proposant si possible un autre menu.
Au travers de ce nouveau quotidien des familles confinées, la fonction alimentaire est devenue prioritaire, fondamentale. Les cantines se sont faites désirées, en particulier pour les familles les plus démunies. De nombreuses collectivités, comme Marseille, Nantes, Lille, Toulouse ont été obligées de distribuer des repas ou des bons alimentaires. Les associations caritatives ont vu arriver des nouveaux bénéficiaires «non fléchés" habituellement par leurs services. Le gouvernement débloque 39 millions pour les banques alimentaires...
N’y a-t-il pas là matière à redonner aux opérateurs publics et privés de restauration collective, aux autorités organisatrices de ce service social, une grande partie de ses lettres de noblesse ? Pour en parler, nous avons réuni un représentant de l’Etat, un élu, et des représentants des syndicats professionnels, des dirigeants de société de restauration.

May 5, 2020 11:00 AM in Paris

Webinar logo
Webinar is over, you cannot register now. If you have any questions, please contact Webinar host: Laurence Hirsch.